Publié le Laisser un commentaire

Savon au lait maternel

Nous savons que le lait maternel est calmant, cicatrisant, hydratant, antiseptique, antiviral, anti-infectieux, antifongique, anti inflammatoire…

Mais saviez vous que nous pouvions faire des savons avec ?

Pour fabriquer vos savons de lait maternel, c’est très simple !

– 100 ml de lait maternel,

– 100 g de copeaux de savon (Marseille, d’Alep, d’ânesse… selon votre choix),

-3 CàS d’huile de coco.

– Vitamine E ( pas d’obligation)

C’est rapide et rapide !

– Faites fondre les 100g de copeaux de savon petit à petit dans les 100 ml de lait maternel au bain marie.

– Remuez régulièrement pour que le savon fonde bien et éviter que le mélange ne brûle.

– Puis ajoutez l’huile de coco et bien mélanger.

– Coulez le mélange dans des moules à savon, et les mettre au congélateur pour 24h.

– Enfin, démoulez les savons, et les laisser sécher 1 mois dans un endroit sec, aéré et à l’abri de la lumière, de préférence sur une grille.

♡ Ma douce amie Lauriane de Plume & Bulle nous fait le plaisir de nous partager une jolie photo de ces magnifiques savons au lait maternel ♡

Plume & Bulle Cabinet spécialisé en parentalité & périnatalité

Sophrologue spécialisée sur Caen & environ Accompagnatrice périnatale CaenDoula en cours de formation 

Publié le Laisser un commentaire

L’allaitement maternel

Ce que nous dit Wikipédia :

L’allaitement maternel consiste pour une femme, à nourrir son propre enfant grâce au lait produit par les seins.

Les bébés possèdent un réflexe de succion et de déglutition leur permettant de têter et d’avaler le lait. Dans la médecine moderne, le lait maternel est considéré comme la forme la plus saine du lait pour bébés1. L’allaitement possède des avantages aussi bien pour la mère que pour le bébé car il aide à la prévention des maladies2,3,4. Un allaitement à long terme est souvent associé à une meilleure santé mentale durant l’enfance et l’adolescence5. Le mésusage de l’allaitement artificiel peut provoquer, à l’extrême, des décès par diarrhée chez les bébés dans les pays développés comme dans ceux en voie de développement6.

L’allaitement par d’autres femmes que la mère naturelle a fréquemment été utilisé dans l’Histoire, qu’il s’agisse de nourrices mercenaires, de proches de la mère ou plus récemment, via la lactation induite.

L’OMS nous informe également : Lien

L’allaitement est le moyen idéal d’apporter aux nourrissons tous les nutriments dont ils ont besoin pour grandir et se développer en bonne santé. Pratiquement toutes les mères peuvent allaiter, si elles ont des informations précises et le soutien de leur famille comme du système de soins.

Le colostrum, sécrétion lactée jaunâtre et épaisse produite à la fin de la grossesse, constitue, ainsi que le préconise l’OMS, l’aliment parfait pour le nouveau-né qui doit commencer à s’alimenter dès la première heure qui suit la naissance. L’allaitement exclusif au sein est recommandé jusqu’à l’âge de six mois. De six mois à deux ans, voire plus, l’allaitement doit être complété par une autre alimentation.

A la montée du lait commence l’amour maternel.Journal: 1889-1939 (édition 1960) – André Gide

( en cours de construction)